Month: août 2017

De toutes nos forces (Gland)

Mardi 28 novembre 2017
Théâtre de Grand-Champ à 14h30
de Nils Tavernier, 2014, 1h29

Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice: une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable exploit.

Florence Foster Jenkins (Gland)

Mardi 31 octobre 2017
Théâtre de Grand-Champ à 14h30
de Stephen Frears, 2016, 1h50

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario,
St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie…

La jeune fille et son aigle (Gland)

Mardi 10 octobre 2017
Théâtre de Grand-Champ à 14h30
d’Otto Bell, 2017, 1h27

Dresseur d’aigles, c’est un métier d’hommes en Mongolie. Depuis l’enfance, Aisholpan assiste son père qui entraîne les aigles. L’année de ses 13 ans, elle décide, avec la  complicité de son père, d’adopter un aigle pour en faire un chasseur de renards.
Parviendra-t-elle à briser les traditions et à se faire accepter par les anciens du village ? Enfants et grands-parents bienvenus !

Il a déjà tes yeux (Gland)

Mardi 5 septembre 2017
Théâtre de Grand-Champ à 14h30
de Lucien Jean-Baptiste, 2017, 1h35

Paul est marié à Sali. Tout irait pour le mieux s’ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu’au jour où Sali reçoit l’appel qu’ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d’adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois, il s’appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux… sont noirs !

L’Ordre divin (Pully)

Vendredi 1er décembre 2017
Cinéma CITYCLUB à 14h30
de Petra Volpe, 2017, 1h36, 12/14

En 1971, Nora vit avec son mari et ses deux fils dans un paisible village suisse où l’on a peu senti les bouleversements du mouvement de 68. Pourtant, la paix dans les chaumières et dans son foyer commence à vaciller quand Nora se lance dans le combat pour le suffrage féminin.

Encordés (Pully)

Vendredi 3 novembre 2017
Cinéma CITYCLUB à 14h30
de Frédéric Favre, 2017, 1h46

Pendant une année et demie, le cinéaste Frédéric Favre suit trois skieurs alpinistes alors qu’ils se préparent pour la Patrouille des Glaciers, une course des plus dures à travers les Alpes suisses. Un voyage intime, une aventure qui va tous les transformer.

L’Opéra de Paris (Pully)

Vendredi 6 octobre 2017
Cinéma CITYCLUB à 14h30
de Jean-Stéphane Bron, 2017, 1h50

Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris qui met en scène des passions humaines et raconte des tranches de vie, au cœur de l’une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

Ce qui nous lie (Pully)

Vendredi 8 septembre 2017
Cinéma CITYCLUB à 14h30
de Cédric Klapisch, 2017, 1h54, 8/14

Jean a quitté sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient sur la terre de son enfance où il retrouve sa sœur et son frère. En l’espace d’un an, ces trois jeunes adultes vont réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.

Eddie the eagle (Nyon)

Mardi 5 décembre 2017
Cinémas CAPITOLE à 14h30
de Dexter Fletcher, 2016, 1h45

Eddie Edwards n’a jamais rien eu d’un athlète, bien au contraire. Pourtant, depuis qu’il est petit, il n’a qu’un seul rêve : participer aux Jeux Olympiques. Au fil des années, ni son piètre niveau sportif, ni le manque de soutien, ni les moqueries n’ont entamé sa volonté. Et c’est ainsi qu’en 1988, celui qui n’a jamais lâché a réussi à se retrouver, on ne sait trop comment, aux Jeux Olympiques d’hiver de Calgary. Avec l’aide d’un entraîneur aussi atypique que lui, ce sauteur à ski pas comme les autres va secouer le monde du sport et conquérir le cœur du public en accomplissant une performance olympique aussi improbable qu’historique…